Le soldat oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le soldat oublié

Message par steiner61 le Jeu 6 Fév - 17:25

Le soldat oublié est un récit autobiographique. Son auteur Guy SAJER, dessinateur de la bande dessinée ''Dimitri'' est un ''malgré nous''. C'est à dire un Français qui se retrouve sous l'uniforme Allemand parce que Alsacien ou Lorrain. Il n'a pas 17 ans quand, en Juillet 1942, il est incorporé dans la wehrmacht. Français par son père et Allemand par sa mère, ils habitent en Alsace.

A cause de son jeune age, il n'est pas affecté à une unité combattante, mais dans le train des équipages (unités de ravitaillement).
Alors que la 6ème armée Allemande est encerclée à Stalingrad, l'unité de SAJER tente d'apporter du ravitaillement aux assiégés. A partir de Novembre, l'hiver s'abat sur la steppe. Le froid, la neige, les partisans rendent la progression difficile.
La 6ème armée capitule avant que l'unité de SAJER ne parvienne à Stalingrad. Pour son premier hiver en Russie, il sait déjà que survivre aux conditions climatiques est un combat, et pourtant il n'a pas encore vraiment fait la guerre.

La guerre, la vraie il va la découvrir au sein de la division ''Gross Deutchland'', unité d'élite de la wehrmacht. A partir de l'été 1943, il va se trouver plongé dans les plus grandes batailles du front d'Ukraine, de Koursk à Karkov, quand l'armée Allemande plie sous le poids de l'armée rouge. De jour comme de nuit, dans la boue, la neige, par - 40°, sous les pilonnages de l'artillerie, face aux vagues d'assaut d'un adversaire de mieux en mieux armé et peu soucieux de ses pertes.
La ''Gross Deutchland'' va servir de pompier sur le front, toujours prête à contrer les percées de l'ennemi, puis c'est Bielgorod et le passage du Dniepr, la ''Bérézina'' de l'armée Allemande.

L'été 1944, les forces Soviétiques lancent une offensive générale, en quelques semaines, l'armée Allemande se désagrège, c'est la retraite. SAJER traverse la Roumanie et les Carpates puis la Pologne.
L'hiver 44/45, pour Guy SAJER est ses compagnons, ce sont des combats désespérés en Prusse Orientale, au milieu de l'exode des civils.

Epuisé, malade, SAJER sera fait prisonnier par les Anglais, dans le Hanovre.

Ce livre est à mon avis un des meilleurs récits de guerre. Ecrit par un témoin et acteur dans un style simple et dépouillé. Dans ses pages les mots froid, faim, fièvre, sang et camaraderie, prennent ici tout leurs sens.

Ce livre ne laissera personne indifférent.

Chez Robert Laffont
(ISBN 9 782221037393)

avatar
steiner61
Admin

Messages : 322
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Marne

Voir le profil de l'utilisateur http://bandesdechampagne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum